Remise des prix de la Jeune Critique Lyrique : une première prometteuse !

Remise des prix de la Jeune Critique Lyrique : une première prometteuse !

(Crédit photo La Montagne Franck Boileau © : Les lauréats du Prix de la Jeune Critique Lyrique, entourés de Pierre Thirion-Vallet (Centre Lyrique), Philippe Page et Roland Duclos (Fondation Varenne).

Lundi matin 24 avril, à l’Espace Montagne rue Morel-Ladeuil, Philippe Page Directeur général de la Fondation Varenne accueillait les quatre lauréates du Prix de la Jeune Critique Lyrique, en compagnie de Pierre Thirion-Vallet, directeur général et artistique du Centre Lyrique, de sa présidente Arlette Desgeorges, et de Rachel Zatla médiatrice culturelle. Une (belle) première prometteuse !

Organisé conjointement par la Fondation Varenne et le Centre Lyrique d’Auvergne, dans le cadre du 25e Concours international de chant de Clermont-Ferrand, le prix de la Jeune Critique lyrique s’est déroulé du 28 février au 4 mars dernier. Apprentis vidéastes et journalistes en herbe avaient libre accès tout au long de la compétition, au moindre recoin de ce merveilleux vaisseau qu’est l’Opéra de Clermont-Ferrand, depuis le mystère des coulisses avec son « lointain », ses côtés cour et jardin, jusqu’au « paradis » en passant par le foyer délicieusement kitch. Un dernier lieu devenu le saint des saints puisqu’il abritait en toute discrétion les délibérations du jury.

Une véritable découverte du spectacle vivant

Pour la majorité des jeunes ce fut une découverte en tout point passionnante de l’un des aspects peu connu du spectacle vivant à travers le grand répertoire lyrique. Deux vidéos, dont il convient de souligner l’exceptionnelle qualité, ont été récompensées. Celle coréalisée par trois étudiantes clermontoises, Céline Duchnowski, Marine David et Laura Grosbois, se distingue par la qualité du montage et la pertinence des investigations qui rend bien témoignage de la richesse du sujet. Si d’entrée la barre était placée à un niveau d’excellence, la toute jeune Lison Grand-Milhabet de Royat n’a pas du haut de ses douze ans, à rougir de son travail, loin s’en faut. L’intelligence de l’approche de sa démarche, très personnelle, a su convaincre les jurés où l’on comptait des professionnels du chant et de la presse. On n’oubliera pas les autres vidéos de Leyla Mezouar, et d’Héloïse Pradier, toutes deux du collège de Rochefort-Montagne, ainsi que les rédactionnels de Chloé Rouge, de Montluçon, en équipe avec Théo Zuang, d’Audes, et Antoine Dechegne, de Lignerolles, ni celui de Soazic Rocheteau, de Saint-Bonnet-près-Riom. Bravo à tous !

Le Palmarès

1er Prix Céline Duchnowski, Marine David et Laura Grosbois de Clermont-Ferrand (300 €)

 

2e Prix Lison Grand-Milhabet de Royat (100 €)

 

Tous les participants se sont vu remettre des CD tout naturellement dédiés aux grandes pages lyriques.

 

A lire aussi dans La Montagne...