Remise des Prix Mon Quartier Ma Ville en 14-18 dans les salons du Sénat

Remise des Prix Mon Quartier Ma Ville en 14-18 dans les salons du Sénat

(Crédit photo Marie Juillard ©  : Les jeunes du conseil municipal de Cérons (Gironde) lauréats en catégorie écrit, très attentifs aux propos du général de corps d'armée Philippe Pontiés; à droite, Rémi Bouquet des Chaux (directeur de la Fondation Varenne).

C'est dans les salons de Boffrand de la présidence du Sénat que s'est déroulée la remise des trophées Civisme et Défense 2017 et les prix aux lauréats de "Mon quartier et ma ville en 14-18", en présence d'Annick Billon, sénatrice de Vendée, l'amiral (2S) Pierre Lacoste, Président d'honneur de CIDAN (Civisme Défense Armée Nation), Jacques Tissier, Président de CIDAN, François Louveaux, Inspecteur général d'Histoire et Géographie, et le général Philippe Pontiès (directeur du Service national et de la jeunesse et partenaire de l'opération "Mon quartier et ma ville en 14-18" labellisée par la Mission du Centenaire 14-18. Retour en images !

(Crédit photo Marie Juillard © : La classe de CM1 de l'école de La Brèche (Eure-et-Loire) et leur instituteur, lauréate en catégorie audiovisuelle pour leur film "La Grande Fonderie").

La 3ème édition du concours avait pour thème « Mon quartier et ma ville pendant la guerre » (vie quotidienne, rôle des femmes…) Des sujets qui ont visiblement inspirés les lauréats du Conseil municipal des jeunes de Cérons (Gironde), en catégorie écrit  et la classe de CM1 de l'école de La Brèche, Eure-et-Loir, en catégorie audiovisuelle (Le palmarès).

(Crédit photo Marie Juillard © : Les jeunes du Conseil municipal de Cérons ont fait preuve de beaucoup de patience en attendant de recevoir leur prix !)

Les jeunes lauréats se sont vus décerner des appareils photos remis par Rémi Bouquet des Chaux (directeur de la Fondation Varenne) et chaleureusement félicités par le général de corps d'armée Philippe Pontiés : «Ce type d’initiatives montre que, sur des thématiques aussi importantes que la citoyenneté ou la jeunesse, il y a aujourd’hui dans la société française des personnes et des organisations qui essaient de faire bouger les lignes. »

L'édition 2017-2018 clôturera la série avec comme thème « Mon quartier et ma ville après la guerre » (reconstruction, évolution sur un siècle).

A suivre...

On en parle (aussi) dans L'Écho Républicain