Concours "Raconte-moi l'entreprise"Auvergne : Interview de Serge BAGEL, Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Puy-de-Dôme

Serge BAGEL, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Puy-de-Dôme, maître-artisan plâtrier-peintre à Saint-Maurice-ès-Allier depuis 1968, s'est prêté au jeu des questions-réponses et nous livre ci-dessous, ses impressions, en tant que partenaire, sur le concours Raconte-Moi 1 Entreprise et ses Métiers.

Quelles sont vos motivations pour doter ce prix ?

Serge BAGEL : La Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Puy-de-Dôme a développé depuis trois ans différentes actions en direction des jeunes, scolaires ou non, pour leur faire découvrir les métiers de l'artisanat, leur multiplicité, ainsi que les perspectives professionnelles qu'ils peuvent offrir. Avec notamment les réunions « Mercredis de l'apprentissage », des journées de découverte en entreprise, un parcours d'accompagnement individuel pour les jeunes en phase d'orientation.
La mise en place du prix « Artisanat » du concours « Raconte-moi une entreprise » est une opportunité pour mettre un coup de projecteur sur l'artisanat et ses métiers, et ainsi éveiller davantage la curiosité des jeunes.
Ce type d'action contribue également à rendre ses lettres de noblesse à l’entreprise et à l'esprit d'entreprendre.

Quel message peut-on faire passer en direction des jeunes pour les convaincre de rejoindre le monde de l'entrepreneuriat ?

Serge BAGEL : L’entreprise est aujourd’hui un espace d'aventure pour se réaliser et être acteur de sa destinée.
Chaque individu possède un ou plusieurs talents. Les métiers de  l'artisanat allient savoir-faire et innovation, et leur diversité offre autant de possibilité de trouver sa voie et le domaine dans lequel il sera possible de réussir sa vie professionnelle.

Qu'attendez-vous  d'un tel concours ?

Serge BAGEL : La médiatisation pédagogique des valeurs d’entreprendre pour susciter des vocations.

En quelques mots, quels sont les arguments que vous avanceriez pour stimuler l'envie des jeunes de raconter leurs expériences dans les entreprises visitées ?

Serge BAGEL : Ce concours donne aux jeunes la possibilité de découvrir eux-mêmes le monde de l'entreprise, de s'en faire leur idée propre et de témoigner des réalités qu'ils auront pu percevoir.
Les échanges avec les professionnels, qu’ils soient chefs d’entreprise, salariés ou jeunes en apprentissage, seront l'occasion de lever leurs « clichés » sur le monde de l’entreprise et sur certains métiers.
En observant la vie de l'entreprise, les gestes de l'artisan, qui nécessitent talent et savoir-faire, ils pourront prendre conscience des valeurs du travail, de l'importance de la formation et de l'investissement que cela implique.
Au travers de cette démarche, d'une rencontre et de discussions avec un chef d'entreprise artisanale, certains jeunes auront la possibilité de donner du sens aux études dans lesquels ils sont engagés, et ressentiront l'envie d'acquérir des compétences, et peut-être de devenir d'ici quelques années leur propre patron.

 

Page mise à jour le : 01/06/2016