Les fondements épistémologiques du mouvement Law & Economics

  • Date : Janvier 2011
  • Auteur : Régis LANNEAU
  • Collection : Thèses - Théorie et philosophie du droit

L’analyse économique du droit reste encore largement méconnue des juristes français. Nombreux sont ceux qui la critiquent ou l’ignorent au nom de postulats idéologiques ou corporatifs, mais peu ont fait l’effort de la comprendre et d’en dégager à la fois l’intérêt et les limites à travers une étude systématique critique.

Le présent ouvrage vise précisément à combler cette lacune à partir d’une réflexion sur les fondements épistémologiques du mouvement Law & Economics. La puissance de ce mode d’approche des phénomènes juridiques est mise en évidence. Son pouvoir de séduction, lié au désenchantement du monde qu’il propose, est déconstruit. La valeur épistémologique de ses résultats est analysée.

L’analyse économique du droit apparaît alors avant tout comme un code de structuration, une herméneutique du soupçon que le raisonnement juridique ne peut pas ignorer lorsqu’il cherche à déterminer les conséquences des phénomènes juridiques. Plus encore, sa systématicité et les critiques qu’elle adresse aux juristes les obligent à s’interroger sur leurs outils et leurs méthodes. L’analyse économique du droit permet ainsi de faire progresser la compréhension de ce qui fait la spécificité de l’analyse juridique.

Au-delà, l’ouvrage pose la question de la valeur des disciplines « externes » pour l’analyse des phénomènes juridiques.