Le palmarès du 20e concours de la jeune critique cinématographique

Le palmarès du 20e concours de la jeune critique cinématographique

(Crédit photo DR ©)

Depuis 20 ans, le Concours de la jeune critique cinématographique prolonge le Festival du court métrage et permet aux élèves de s’emparer des films par le travail critique. Le principe est simple : donner la parole aux élèves afin qu’ils ne soient plus seulement spectateurs des films, mais aussi "critiques". Objectif atteint (encore) brillamment, cette année, puisque 4898 élèves ont assisté à la séance scolaire et 700 critiques ont été rédigées par des collégiens et lycéens représentant 108 établissements de plusieurs académies.

La Fondation Varenne partenaire de l'opération était présente, mercredi, à La Jetée pour récompenser aux côtés de Jean-Claude Saurel, président du Festival du court métrage, comme il se doit, ces jeunes reporters en herbe, en présence de Rémi Bouquet des Chaux, directeur.

Roland Duclos, collaborateur de la Fondation Varenne et membre du jury, dans son allocution, attirait l'attention de l'assistance sur une critique (à lire Ici) qui n'est pas, certes, au palmarès, mais dont la tonicité et l'originalité du style très journalistique méritait d'être soulignée. « C'est courageux et jubilatoire ». En précisant qu'il n'était pas question de remettre en cause le lauréat de la catégorie lycée, Roland Duclos, et en accord avec Jean-Claude Saurel, faisait remarquer à l'assistance que le but de ce concours était bien de distinguer un vrai travail critique et non pas un exercice purement scolaire, fut-il d'une indéniable qualité. Des conseils qui n'ont pas laissé indifférents les professeurs qui accompagent et encadrent les jeunes élèves pendant cette aventure journalistique...

(Crédit photo Roland Duclos ©)

Le Palmarès
Collège

Grand prix : Titouan Cherel  - Classe de 4e, Collège Pierre Mendes France de Riom (Puy-de-dôme)

sur le film : Marlon - Lire sa critique

2e prix : Magalie Roux - Classe de 3e, Collège d'Anatole France à Gerzat (Puy-de-Dôme)

Sur le film : Kötü Kiz - Lire sa critique 

3e prix ex aequo : Kahina Berkhane-Lavigne - Classe de 4e, Collège Pierre Mendes France à Riom (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Négative Space - Lire sa critique

3e prix ex aequo : Elisa Baes - Classe de 4e, Collège Val d'argent de Sainte-foy l'argentière (Rhône)
Sur le film : Négative Space - Lire sa critique

Prix établissement : Collège Sainte Marie de Riom (Puy-de-Dôme)

Lycée d'enseignement général et technologique

Grand prix : Marie-Camille Chauvet - Classe de seconde, Lycée Jeanne d'arc à Clermont-Ferrand (Puy de dôme)
Sur le film : Bonobo - Lire sa critique

2e prix : Lise Lacher - Classe de seconde, Lycée Jeanne d'arc à Clermont-Ferrand (Puy de dôme)

Sur le film : Pépé le morse - Lire sa critique

3e prix : Lisa Rey-Arnaud - Classe de seconde, Lycée Saint Jacques de Compostelle au Puy en Velay (Haute Loire)

Sur le film : Overrun - Lire sa critique

Prix établissement : Lycée Jeanne d'arc à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Lycée agricole

Grand prix : Jean-François Chartet -  Classe de 1ère, Lycée professionnel Germaine Tillion de Thiers (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Kötü Kiz - Lire sa critique

2e prix : Emilien Durand -  Classe de 1ère bac pro, Lycée professionnel Germaine Tillion de Thiers (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Overrun - Lire sa critique

3e prix : Justine Gomez - Classe de 1ère bac pro, Lycée professionnel Germaine Tillion de Thiers (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Marlon - Lire sa critique

Prix établissement : Lycée professionnel Germaine Tillion de Thiers (Puy-de-Dôme)

SESSIONS CINÉMA

Grand prix : Roxane Tilmant-Tatischeff  -   Classe de 1ère, Lycée de Mauriac à Mauriac (Cantal)
Sur le film : Chose mentale - Lire sa critique

2e prix : Louise Gbonon   -  Classe de 1ère, Lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Retour  -  Lire sa critique

 
3e prix : Sapho Malet -   Classe de 1ère, Lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Sur le film : Skuggdjur  - Lire sa critique
Prix de la critique vidéo

Critiques vidéos réalisées par le Lycée Jean Monnet d’Yzeure (Allier).

Critique vidéo : Bonobo

>>On en parle dans La Montagne

 

Remise des Prix de la jeune critique théâtre 2018 !

(Crédit photo La Montagne © : Les Lauréats 2018 du Prix de la Jeune critique théâtre)

Pour cette deuxième édition du Prix de la jeune critique théâtre, les élèves devaient travailler sur le spectacle de "Monsieur de Pourceaugnac" de Molière. Le jury* présidé par Daniel Martin a sélectionné 6 articles sur les 103 reçus d'établissements très variés de l'agglomération clermontoise. Une satisfaction pour La Comédie de Clermont. Les délibérations  se sont déroulées à merveille, riches d'échanges passionnants. Le jury, dans son choix final, a privilégié des papiers "personnels" dans le ton. Visiblement un très bon cru !

Les lauréats (très) émus d'avoir réussi le difficile exercice de la critique journalistique d'un spectacle vivant étaient à l'honneur mercredi 28 mars, à la librairie des Volcans, à Clermont-Ferrand, en présence  d'Émilie Fernandez et de Laure Cannezin de la Comédie de Clermont scène nationale;  de Béatrice Nicolas (lycée Ambroise Brugière), Elisabeth Hervy (lycée Virlogeux Riom) et Dominique Depaule (Lycée Blaise-Pascal) sans oublier Amélie Rouher, coordinatrice théâtre auprès de la DAAC.

Les récipiendaires se sont vus remettre leurs prix et diplômes par Philippe Page, directeur général de la Fondation Varenne.

(Crédit photo Roland Duclos © : des lauréats visiblement heureux d'avoir réussi le difficile exercice de la critique journalistique d'un spectacle vivant)

Le palmarès

Prix de la Jeune critique théâtre 2018

Judith Razon, lycée Claude et Pierre Virlogeux (Riom) – option Théâtre - "Monsieur de Pourceaugnac : la cruauté dans toute sa splendeur"

Mentions du Jury

Éline Brandt, lycée Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand) "Molière, valse jusqu'au Paris des années cinquante"

Robin Brou, lycée Ambroise-Brugière (Clermont-Ferrand) "Monsieur de Pourceaugnac, victime pour votre plaisir"

Mentions spéciales

Valentin Pereira, lycée Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand) "Une nouvelle mise en scène pour une nouvelle pièce"

Chloé Ferrier, lycée Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand) "Pourceaugnac, du ballet !"

Paul Maronne, Lycée Virlogeux (Riom) – option Théâtre- "La figure intemporelle de l'étranger"

 

*Les membres  du jury sous la présidence de Daniel Martin (journaliste, collaborateur de la Fondation Varenne): Tiphaine Le Roy, Théâtre(s) Magazine, membre d’honneur (presse nationale); Jean-François Perrier, auteur et comédien (monde culturel); Karine Albertazzi AFP (presse nationale); Pierre-Olivier Febvret La Montagne (presse régionale); Amélie Rouher, coordinatrice théâtre auprès de la DAC et professeur correspondant culturel à la Comédie de Clermont (Éducation nationale); Muriel Sanson, responsable littérature librairie Les Volcans (vie culturelle locale) et Marianne Lakatos, spectatrice assidue et mécène de la Comédie

 

Congo : la guerre oubliée sur le corps des femmes
Interview du docteur Denis Mukwege

(Crédit photo Fondation Varenne © : Docteur Denis Mukwege deux fois pressentis pour le Nobel de la paix; lauréat du prix Sakharov pour la liberté de penser 2014).

Grâce à l'action courageuse du docteur Denis Mukwege, gynécologue plus de 50 000 femmes victimes de viols de guerre ont été soignées dans son hôpital du nord Kiwu (Congo). La Fondation Varenne et l'Institut Universitaire Varenne soutiennent son combat avec d'autres partenaires (Fondation Pierre Favre, Milan Presse (Groupe Bayard) afin de sensibiliser le jeune public européen et africain. Une convention autour de la thématique "Femmes et justice transitionnelle" a été signée à Paris avec les différents instances et en présence du docteur Mukwege qui nous a accordé une interview.

 

Le Prix de la jeune critique lyrique 2018 autour de La Flûte enchantée et des Contes d'Offmann

(Crédit photo Fondation Varenne © Arlette Desgeorges, présidente du Centre lyrique et Daniel Pouzadoux, président de la Fondation Varenne ont signé la convention de partenariat du Prix de la jeune critique, en présence des directeurs des deux institutions, Pierre Thirion-Vallet et Philippe Page).

Après l'engouement de l'édition 2017, le Centre lyrique Clermont-Auvergne et la Fondation Varenne s'associent à nouveau, pour l'organisation du Prix de la jeune critique autour de deux opéras programmés à l'Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand durant la saison 2017-2018 : La Flûte enchantée de Mozart (22 mars 2018) et Les Contes d'Hoffmann (4 mai 2018). La signature de la convention de ce partenariat a eu lieu, mardi 6 février 2018, dans les locaux de la Fondation à Clermont-Ferrand. 

Découverte du spectacle vivant à travers le grand répertoire lyrique

Le Prix de la jeune la critique s'esi déroulé de mars 2018 à mai 2018 pour les 60 élèves de 4e du collège de Gerzat pour les Contes d'Offmann* et de Billom pour La Flûte Enchantée*. En amont de chaque spectacle, les jeunes collégiens ont bénéficiévd'une rencontre avec un journaliste (Roland Duclos) dans leur Collège (présentation de l'oeuvre et de l'exercice de la critique journalistique). Une belle façon d'aborder le spectacle vivant proposé.

- Les moments clés de l'opération 2018 -
La Flûte enchantée pour les collégiens de Billom

Critiques en herbe au pied du mur

Remise des Prix : L'Opéra sans complexe ni tabou

 

 

Les oeuvres !

 

*La Flûte enchantée  de Wolfgang Amadeus Mozart - Livret d'Emanuel Schikaneder d’après la pièce de Bretzner. Coproduction du Opéra Nomade - Centre lyrique Clermont-Auvergne - Direction musicale - Amaury du Closel - Mise en scène - Pierre Thirion-Vallet

« Ce n'est qu'un rêve » 

A la fois grave et légère, féérique et terrienne, ésotérique et populaire, La Flûte enchantée de Mozart est l’un des plus somptueux rêves d’enfant jamais écrits par et pour des adultes. La victoire des Lumières sur l’obscurité ! Nous commencerons donc au plus profond de la nuit pour finir à l’aube. Si Tamino est bien attaqué par un serpent, c’est dans un cauchemar et son rêve sera initiation. Trois dames, un homme-oiseau, une méchante reine, une jeune fille en cage, un philosophe… la nuit sera peuplée de tous ces personnages et entre rêve et réalité, Tamino se révèlera dans toute la plénitude d’un homme ayant surmonté maints obstacles pour devenir adulte.

 

 

*Les Contes d'Offmann d'OffenbachLivret Jules Barbier - Coproduction : Compagnie Opéra Éclaté-Opéra de Fribourg - Mise en scène Olivier Desbordes et Benjamin Moreau - Direction musicale Lougraida Mehdi

Dans une version de cette oeuvre posthume qui maintient l’ordre Poupée, Julietta, Antonia, Olivier Desbordes revient aux textes littéraires pour tenterde retouver l’esprit magique d’Hoffmann l’écrivain etd’Offenbach le poète musicien. Retrouver la cohérence de l’œuvre sans avoir la prétention de l’achever, la respecter incomplète et donc énigmatique.

Mettant à contribution l’univers des Fleurs du mal et l’imaginaire des poètes de la fin du 19ème siècle, ces Contes oublient la logique formelle du récit pour confronter des ambiances, des humeurs comme un spleen lyrique. 

 

 

 

 

Prix de thèse 2017 - Le film souvenir de la cérémonie !

La cérémonie de remise des prix de thèse, qui s'est tenue le 12 décembre 2017 sous le parrainage de M. Jean-Marc Sauvé, Vice-président du Conseil d'Etat, a permis de célébrer l'excellence des lauréats 2017. Conviviale, elle fut aussi l'occasion de marquer le succès de notre concours (245 candidats, 12 lauréats, plus de 180 thèses publiées à ce jour) et de croiser les regards de se acteurs : membres du jury et partenaires, ainsi que des jeunes docteurs récompensés et de leurs directeurs de thèse.

L'Institut Universitaire Varenne organise le Prix de thèse au nom et pour le compte de la Fondation Varenne. Ce concours bénéficie également du soutien de la Fédération nationale des banques populaires.

Prix Varenne 2017 : les talents du journalisme à l'honneur

(Crédit photo Michel Wasielewski © : les Lauréats 2017)

C'est sous la présidence de Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice que s'est déroulée la 29e cérémonie des Prix Varenne 2017, en présence de nombreuses personnalités du monde des médias. La Garde des Sceaux s’est réjouie de la vitalité affichée par la profession, au vu des sujets récompensés et a mis en avant la capacité des reporters primés à transmettre des émotions. Un très beau palmarès pour ces passeurs d'information qui transportent les lecteurs, les auditeurs ou les téléspectateurs au plus près des théâtres de l’actualité et de leurs acteurs. Merci et Bravo à toutes et à tous !

Le palmarès

RADIO

Prix Jeune Journaliste à Xavier YVON (Europe 1) 3000 € pour « Fuir l’Amérique de Trump »
Grand Prix Varenne à Dominique TENZA (RTL) 5000 €pour « Joigny, cette France qu’on oublie »

PRESSE QUOTIDIENNE RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE

Prix Jeune journaliste à Capucine COLIN-GILBERT (OUEST France) 3000 € pour « Exilé Afghan, il réussit dans la haute couture »
Grand Prix Varenne à Mathieu LAGOUANÈRE (MIDI LIBRE)  5000 € pour  « Mon fils est toréro »

PRESSE QUOTIDIENNE NATIONALE

Prix jeune journaliste à Morgane LE CAM (LE MONDE) 3000 € pour « Le Burkina Faso à l’épreuve du terrorisme »
Grand Prix Varenne à Stéphane FOUCART & Stephane HOREL (LE MONDE) 5000€ pour « Monsanto Papers »

JOURNALISTES REPORTERS D’IMAGES

Mention spéciale à Yoan HENTGEN (TF1) 1500€ pour « Les terrassiers de l’extrême »

Prix jeune journaliste à Antoine PROCRY (TF1 Caen) 3000€ pour « Normandie :

l’élevage des moutons du pré-salé »

Prix Varenne international à JESUS OLARTE (AFP) 3000€ pour « Deux mois de protestations au Venezuela »

 

Grand Prix Varenne à Antoine BONNETIER (BFMTV) 5000€ pour « Les naufragés de la Méditerranée » avec Perrine BAGLAN (rédactrice) et Sophie HERBÉ (monteuse)

 

PRESSE HEBDOMADAIRE RÉGIONALE

Prix encouragement à Romain BÉAL (LA VOIX DU SANCERROIS  3000€ pour « Dans les corrons du Sancerre »

Grand Prix Varenne à François WIART « La GAZETTE DE MONTPELLIER  5000 € pour « Langue : l’accent du midi en voie de disparition »

 

PRESSE MAGAZINE NATIONALE (Nouveauté 2017)

Prix jeune journaliste à Pauline GRAND D’ESNON (NÉON MAGAZINE) 3000€pour « Sexisme : l’attaque des trolls »
Grand Prix Varenne à Manon QUÉROUIL (GÉO MAGAZINE)  5000€ « Ces bouddhistes qui prêchent la haine »

 

REPORTERS PHOTOGRAPHES Avec le concours de Canon

Mention spéciale à Ahmad AL-RUBAYE (AFP) 2000€ pour « Mossoul ground offensive »


Prix Varenne nationale à Julien MUGUET (LE FIGARO MAGAZINE) 5000€ pour “Sauveteurs des cîmes”

Prix Varenne international à Bulent KILIÇ (AFP) 4000€ pour « Poignantes retrouvailles des familles iraquiennes »

PRIX ÉCOLES DE JOURNALISME
Radio

Morad DJABARI (ESJ PRO Montpellier) 1500 € pour « le Yatch et la dorade »

Journalistes Reporters d'Images

Anthony DUCRUET (CUEJ) 1500 € pour « Bar à chats »

Magazines d'Écoles

 

IJBA (Institut de journalisme Bordeaux/Aquitaine) Promo 2017 (2e année de Master spécialité presse écrite)  2000€ pour VISÓ 6 : Regards sur l’Espagne – Saragosse entre dans la danse »
 

 

 

 

 

 

 

L'album photos de la 29e cérémonie
La presse en parle !
Le film souvenir de la 29e cérémonie !

 

Nouveaux locaux pour le siège administratif de la Fondation Varenne à Clermont-Ferrand !

(Crédit photo Michel Wasielewski © : à gauche, Philippe Page, Directeur général de la Fondation Varenne, lors de son intervention en présence de nombreuses personnalités) 

Le siège administratif de la Fondation Varenne est désormais dans ses murs, au 7, place de Jaude, en plein cœur de Clermont-Ferrand. L'inauguration s'est déroulée mardi 26 septembre 2017, en présence de nombreuses personnalités clermontoises. Nouveaux locaux, nouvelles missions !

Comme l'a rappelé Philippe Page, son Directeur général, mardi lors de l'inauguration, la Fondation Varenne fut hébergée précédemment en divers endroits entre le siège historique de La Montagne rue Morel-Ladeuil et le plus récent de la rue de Clos-Four.

Cette rencontre amicale fut donc l'occasion de découvrir un espace de travail entièrement rénové qui va notamment permettre de développer de nouvelles actions, en plus des missions traditionnelles de la Fondation Varenne.
Citons en particulier la proche possibilité d'accueillir un public averti pour travailler sur le fonds d'archives Varenne et un programme de formation à l'éducation aux médias en cours d'élaboration.

Enfin, Philippe Page attira l'attention des invités sur deux événements majeurs : la sortie en 2019, concomitamment au centenaire du journal La Montagne, d'un timbre à l'effigie d'Alexandre Varenne et la participation à une très lourde opération dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.

A ce sujet, soulignons que la Fondation Varenne poursuit sa collaboration avec deux partenaires majeurs : la Mission du Centenaire et les éditions Milan-Presse (groupe Bayard). Cette opération autour du thème de la paix touchera près d'un million d'élèves de CM2 dans toute la France ainsi que les équipes éducatives qui les entourent et leurs parents.

 

Remise des prix de la Jeune Critique Lyrique : une première prometteuse !

Remise des prix de la Jeune Critique Lyrique : une première prometteuse !

(Crédit photo La Montagne Franck Boileau © : Les lauréats du Prix de la Jeune Critique Lyrique, entourés de Pierre Thirion-Vallet (Centre Lyrique), Philippe Page et Roland Duclos (Fondation Varenne).

Lundi matin 24 avril, à l’Espace Montagne rue Morel-Ladeuil, Philippe Page Directeur général de la Fondation Varenne accueillait les quatre lauréates du Prix de la Jeune Critique Lyrique, en compagnie de Pierre Thirion-Vallet, directeur général et artistique du Centre Lyrique, de sa présidente Arlette Desgeorges, et de Rachel Zatla médiatrice culturelle. Une (belle) première prometteuse !

Organisé conjointement par la Fondation Varenne et le Centre Lyrique d’Auvergne, dans le cadre du 25e Concours international de chant de Clermont-Ferrand, le prix de la Jeune Critique lyrique s’est déroulé du 28 février au 4 mars dernier. Apprentis vidéastes et journalistes en herbe avaient libre accès tout au long de la compétition, au moindre recoin de ce merveilleux vaisseau qu’est l’Opéra de Clermont-Ferrand, depuis le mystère des coulisses avec son « lointain », ses côtés cour et jardin, jusqu’au « paradis » en passant par le foyer délicieusement kitch. Un dernier lieu devenu le saint des saints puisqu’il abritait en toute discrétion les délibérations du jury.

Une véritable découverte du spectacle vivant

Pour la majorité des jeunes ce fut une découverte en tout point passionnante de l’un des aspects peu connu du spectacle vivant à travers le grand répertoire lyrique. Deux vidéos, dont il convient de souligner l’exceptionnelle qualité, ont été récompensées. Celle coréalisée par trois étudiantes clermontoises, Céline Duchnowski, Marine David et Laura Grosbois, se distingue par la qualité du montage et la pertinence des investigations qui rend bien témoignage de la richesse du sujet. Si d’entrée la barre était placée à un niveau d’excellence, la toute jeune Lison Grand-Milhabet de Royat n’a pas du haut de ses douze ans, à rougir de son travail, loin s’en faut. L’intelligence de l’approche de sa démarche, très personnelle, a su convaincre les jurés où l’on comptait des professionnels du chant et de la presse. On n’oubliera pas les autres vidéos de Leyla Mezouar, et d’Héloïse Pradier, toutes deux du collège de Rochefort-Montagne, ainsi que les rédactionnels de Chloé Rouge, de Montluçon, en équipe avec Théo Zuang, d’Audes, et Antoine Dechegne, de Lignerolles, ni celui de Soazic Rocheteau, de Saint-Bonnet-près-Riom. Bravo à tous !

Le Palmarès

1er Prix Céline Duchnowski, Marine David et Laura Grosbois de Clermont-Ferrand (300 €)

 

2e Prix Lison Grand-Milhabet de Royat (100 €)

 

Tous les participants se sont vu remettre des CD tout naturellement dédiés aux grandes pages lyriques.

 

A lire aussi dans La Montagne...

 

Raconte-Moi 1 Entreprise Clermont-Ferrand : les lauréats récompensés !

Raconte-Moi 1 Entreprise Clermont-Ferrand : les lauréats récompensés !

(Crédit photo La Montagne ® : Les lauréats 2016 de l'Académie de Clermont-Ferrand)

C'est sous la présidence de Marie-Danièle Campion, Rectrice de l'Académie de Clermont-Ferrand, accueillie par Philippe Page, Directeur général de la Fondation Varenne et Édith Caillard, Présidente du Groupe La Montagne Centre-France, jeudi 16 juin, à l'espace Montagne, que se concluait de belle manière, la remise des prix du concours Raconte-Moi 1 Entreprise et ses Métiers.

Pour cette neuvième édition, orchestrée par René Belin, directeur de la Fondation Varenne, dix­-huit équipes de l’académie de Clermont-Ferrand ont rédigé un article après avoir visité une entreprise. Un moyen de sensibiliser les jeunes au monde de l’entreprise et aux médias. Pari réussi, puisque les jeunes reporters en herbe veulent poursuivre l'aventure l'an prochain !

Le palmarès et les reportages primés à consulter ici !

(Crédit photo Richard Brunel La Montagne ® : L'heure des récompenses pour les jeunes reporters en herbe)

>> La Montagne en parle (ussi) dans ses colonnes

>> Les reportages primés en ligne sur lamontagne.fr

(Crédit Photo Michel Wasielewski ® : de gauche à droite, Rémi Bouquet des Chaux (Directeur de la Fondation Varenne); Philippe Page (Directeur général) et René Belin (Directeur, en charge des concours Raconte-Moi 1 Entreprise et ses Métiers).

Crédit photo Michel Wasielewski ® - Les élèves du collège Saint-Joseph d'Aubière remportent le premier prix ! Bravo à eux !

 

 

Concours Maquettes de Une

(Crédit photo Malik Kebour La Montagne Ussel ® : Les lauréats 2016 récompensés !)

La cinquième édition du concours de « UNE » interrégional Auvergne-Limousin vient de se terminer pour l'édition 2016 par la remise des prix aux lauréats, au lycée Henri Queuille de Neuvic (19) co-organisateur, en présence de Philippe Page (Directeur général de la Fondation) et Rémi Bouquet des Chaux (Directeur).           

 

Le palmarès 2016  !
 
En savoir plus sur le concours pour  2017 Présentation et modalités du concours

 

 

Page mise à jour le : 26/01/2017

Pages