"L'impossible paix en Méditerranée" de Boualem Sansal et de Boris Cyrulnik

(Crédit photo Fondation Varenne © : Boualem Sansal et Boris Cyrulnik invités par l'Institut Universitaire Varenne pour ce grand débat autour de leur  livre "L'impossible paix en méditerranée". A droite, Daniel Pouzadoux, Président de la Fondation Varenne, hôte de la soirée).

La Méditerranée verra-t-elle un jour s'éloigner le fracas de la guerre ? C'est tout le propos du livre de Boualem Sansal, écrivain algérien et du neuropsychiatre Boris Cyrulnik qu'ils sont venus présenter, mardi 17 octobre, dans les salons parisiens de la Fondation Varenne, à l'initiative de l'Institut Universitaire Varenne et des Éditions de l'Aube, devant une soixantaine de personnes plus qu'attentive au constat sombre des deux penseurs.

Les deux écrivains ont exposé leur vision, aidés en cela par Georges Malbrunot (grand reporter au Figaro) dans le rôle du modérateur. Les deux penseurs invitent à se tourner vers le temps long. La situation actuelle n'inspire aucune confiance à Bouaelm Sansal, citant "le chaos" en Lybie et en Egypte entre autres. Même constat sombre chez le neuropsychiatre qui met l'accent sur les défauts de la nature humaine, citant les folies meurtrières jalonnant notre histoire,  "Au fond, je crois que nous ne savons pas vivre en paix".

Une lueur d'espoir ? Oui ! Dans la prévention et l'éducation dès le plus jeune âge, apprendre à penser que les autres peuvent avoir un autre Dieu et penser différemment.

(Crédit photo Fondation Varenne © : Magalie Besse, Directrice de l'Institut Universitaire Varenne à l'initiative de ce grand débat; au centre, Georges Malbrunot (Grand reporter au Figaro) entouré des deux penseurs.

(Crédit photo Fondation Varenne © : le temps des dédicaces !)

 

 Le film de la soirée

(Captation réalisée par Nicolas Marouzé - Marouze.com)