Un peu d'histoire !

La première Collection des thèses

La diffusion des connaissances constitue l’un des principaux axes d’activités de la Fondation Varenne. Dès 1997, elle aida à la publication des thèses dans le cadre d’un partenariat conclu avec les Presses universitaires de la Faculté de droit de Clermont-Ferrand. Trente thèses, issues d’une sélection opérée par un jury présidé par le Doyen Jean-Pierre Massias, parmi celles soutenues au sein de l’Ecole doctorale de la Faculté de droit de Clermont-Ferrand, furent ainsi publiées dans une première collection, diffusée par la LGDJ. Ces ouvrages ont trait à des domaines variés tels que le droit privé des activités économiques, l’histoire du droit, les droits de l’Homme ou encore le droit constitutionnel des transitions démocratiques.

La naissance du Concours de thèses

En 2005, fut décidé le lancement du Concours de thèses, qui donna lieu à la création d’une seconde collection d'ouvrages. Il permit la constitution d’un jury réunissant, autour du Président de la Fondation Varenne, Daniel Pouzadoux, et du Directeur scientifique du Prix de thèses, Jean-Pierre Massias, des universitaires de renom.

Le Concours aujourd'hui

Au début de l’année 2013, la Fondation Varenne a confié l’organisation du Concours de thèses à l’Institut Universitaire Varenne, nouvellement créé et notamment chargé d'exercer en son nom sa mission de diffusion des connaissances.

Depuis sa création, le Prix n’a en outre cessé d’évoluer et de se développer.

Les candidatures émanent désormais de tout l'hexagone et parfois d'universités étrangères. Au fil des éditions et de l'affirmation de la réputation du Prix, leur nombre s'est considérablement accru, jusqu'au record de 204 candidatures enregistré lors de l'édition 2014 !

Les catégories du concours se sont également diversifiées et enrichies pour englober la quasi-totalité du champ juridique et plusieurs domaines des sciences sociales. Le jury s'est ainsi élargi et compte désormais trente-cinq universitaires.

Pas moins de cent thèses ont ainsi pu être publiées dans la Collection des thèses de l'IUV. Les organisateurs du Concours se réjouissent par ailleurs tout particulièrement de constater que la quasi-totalité des lauréats ont pu accéder à une carrière universitaire ou à un poste juridique prestigieux.

Et demain ...?

 

Page mise à jour le : 03/12/2014